Invité

Lavinia Raccanello


Lavinia Raccanello est une artiste et une militante italienne habitant actuellement à Glasgow (Ecosse). Son travail est centré sur la relation entre les êtres humains, la société et la justice sociale, avec un accent particulier sur le pouvoir de la dialectique et la participation ainsi que sur le conflit entre le pouvoir étatique, l’autonomie et la responsabilité personnelles.

Durant sa résidence à l’Arc, Lavinia Raccanello élabore un projet sur la tradition pacifiste libertaire en Suisse en étudiant la vie du xylographe Alexandre Mairet (1880-1947). Ce projet ambitieux mène à une publication «expérimentale» qui réunit les échanges et les études croisés sur l’art en lien avec d’autres disciplines, et combine les objectifs didactiques, informatifs et artistiques.

Né dans le canton de Vaud, Alexandre Mairet étudie à l’Ecole des Beaux-arts à Genève et durant la Première Guerre mondiale, il rejoint le cercle des pacifistes autour de l’écrivain français Romain Rolland, alors en exil à Genève. Influencé par Frans Masereel, Alexandre Mairet réalise plus de 40 xylogravures pour Louis Bertoni, le fondateur du Réveil Anarchiste à Genève. Ses œuvres sont des attaques contre le chômage, le capitalisme, la religion, la loi et la guerre, et illustrent les barricades et les démonstrations.

Partant de l’idée de Frank Popper que «la gravure est un moyen d’expression privilégié en des temps de tensions et de révoltes» permettant une «diffusion exceptionnelle de l’influence de l’œuvre et la démocratisation de l’art», Lavinia Raccanello étudie la manière dont les xylogravures du XXe siècle ont reflété les combats pour la liberté.

Pour sa résidence de 2017, Lavinia Raccanello travaille avec les archives du CIRA (Centre International de Recherches sur l’Anarchisme), à Lausanne, ainsi qu’avec le Centro Studi Libertari – Archivio Giuseppe Pinelli, à Milan. S’inspirant fortement de Louis Bertoni, dont les discours publics et le journal ont eu un impact sur la vie de nombreuses personnes, elle va créer une nouvelle série d’œuvres influencées par le rôle qu’a joué la coopération anarchiste internationale pendant la guerre d’Espagne. Son objectif est d’observer les liens existant entre les anarchistes italiens et suisses ayant participé au conflit armé contre Franco. Dans son œuvre Anarchistes, Lavinia se penche en particulier sur l’histoire d’anarchistes italiens et suisses, qui se sont rendus en Espagne à cette époque. Une attention particulière est vouée aux femmes italiennes, suisses et espagnoles, qui n’ont alors pas seulement combattu pour un système libéral et égalitaire, mais également pour une émancipation de la société patriarcale.

Projets

Date

01 - 30 OCT. 2015
03 - 31 MARS 2016
21 MAI 2016
31 JANV. - 27 FÉVR. 2017
03 JUIN 2017

Lien