Invité

Sheila Ghelani


Le travail de Sheila Ghelani revêt différentes formes: performance, installation, événement participatif et images animées. Initialement formée à la danse contemporaine, elle travaille à la fois en tant qu’artiste solo et au sein de collectifs.

Elle s’intéresse à la relation entre l’art et la science, et plus particulièrement au caractère hybride, aux intersections, aux expériences soigneusement contrôlées, à la pratique de la médecine et des soins, aux couleurs, à la génétique et à l’amour. Elle défend l’idée de créer de l’art pour le passant.

La façon de travailler de Sheila a généralement un rapport plus ou moins étroit avec la performance et la représentation. Elle implique souvent des mots, des écrits et l’emploi de multiples objets et actions minutieusement organisés. De fait, Sheila décrit parfois ce qu’elle fait comme la chorégraphie d’objets. Elle aime découper en morceaux, briser, mélanger les choses.

Elle a présenté des œuvres dans des salles et festivals à travers l’Europe et le monde tels que le Southbank Centre, le Belluard Bollwerk International en Suisse, le Fierce Festival à Birmingham, le NRLA à Glasgow, le Festival Trouble à Bruxelles, le Performance Space à Sydney et le Wellcome Collection à Londres.

L’une de ses collaborations artistiques est une association de longue date avec Blast Theory, l’un des nombreux collectifs avec lesquels elle a réalisé des performances et effectué des tournées nationales et internationales. Elle assure également des cours dans les milieux universitaires, conseille régulièrement des artistes et des étudiants et donne des conférences.

Lors de la fête d’ouverture de l’Arc, Sheila Ghelani a présenté son projet Covet Me, Care For Me dans la Maison des moines de l’abbatiale de Romainmôtier. Elle a invité son public à manipuler un cœur en verre au contenu hautement symbolique. Un cœur fragile, en verre soufflé, qui ne craignait pas de dévoiler ses entrailles et ne se privait pas de faire entendre ses battements. Les petits objets qui le composaient étaient la représentation de l’attachement, de la douleur, de la tristesse, de l’amour et, surtout, de l’espoir.

Pendant sa résidence à l’Arc, Sheila Ghelani explorera son nouvel ensemble d’œuvres intitulé Elemental qu’elle a mis sur pied récemment grâce à une bourse de recherche du Wellcome Trust. Elemental est destiné à rassembler quatre œuvres qui analyseront le soufre (Sulphur), les forces atmosphériques (Atmospheric Forces), le souffle (Breath) et le flux (Flow). Sulphur, la première de la série, se présentera sous la forme d’une œuvre artistique fondée sur un texte pour trois artistes. Sheila est en train de réaliser un script pour ce projet, également en phase de développement à l’Arc.

Galeries

image from gallery

Arc opening party

79 pictures

Date

16 MAI 2015
16 - 24 OCT. 2016
03 JUIN 2017
30 JANV. - 05 FÉVR. 2018
15 - 19 JUIN 2018

Lien