Invité

Renaud Loda


La pratique artistique de Renaud Loda (1981) s’inscrit dans un post-modernisme pleinement assumé. Son travail pluridisciplinaire non dénué d’humour, qui questionne la notion de limite est à considérer comme une recherche désespérée de nouvelles frontières conceptuelles.

De la peinture à l’huile à la nouvelle littéraire en passant par l’installation vidéo, voir la parodie du clip musical, l’artiste va jusqu’à spéculer sur un art venu d’ailleurs dans sa curieuse anthologie de l’art extraterrestre. Ce document est considéré comme un ouvrage de référence pour des projets de recherche sur le sujet.

Parallèlement à son travail plastique, il œuvre dans divers projets curatoriaux en Suisse et à l’étranger.

Renaud Loda est diplômé de La Haute École des arts de Berne (HKB) et a obtenu un Master en juillet 2011 à la Haute École d’art et de Design de Genève (HEAD).

Lors du Festival Les Weekends du ROY le 18 septembre 2016, Renaud Loda présente le projet Holy Grail, une expérimentation artistique liée à la géobiologie qui mise sur une confrontation entre des données recueillies de manière empirique lors de l’expertise et une recherche classique dans les archives. Une dimension plastique et participative est prévue comme présentation du travail de confrontation.

L'expérience se déroulera à l'intérieur de l'Arc, ainsi que dans le jardin et partira d’une expertise de géobiologie de groupe. La recherche tentera, dans un premier temps, de percer les mystères du bâtiment historique et, dans un deuxième temps, confrontera les résultats obtenus avec les archives disponibles soit à l’Arc, soit dans les archives communales ou cantonales. Dans un troisième temps, un dispositif plastique éphémère sera mis en place pour révéler certaines curiosités découvertes lors de l’expertise.

Cette intervention à l’Arc marquera le début d'un plus vaste travail de recherche : sous forme de publication, celui-ci réunira les plans et les relevés d’expertises de nombreux espaces d'art comme l’OLM space à Neuchâtel, la Kunsthalle à Berne ou La Nef au Noirmont. L’expérimentation se fera avec la participation de la géobiologiste Joëlle Chautems et de son groupe de recherche.

Date

18 SEPT. 2016
30 JANV. - 05 FÉVR. 2018
15 - 19 JUIN 2018

Lien